Visite de Noël Mamère en Russie : rencontre avec l’opposant Alexeï Navalny et l’écologiste Evguenia Chirikova
Partager

Communiqué de presse, Moscou – 28 juillet 2013 –
Du 26 au 28 juillet 2013, Noël Mamère (député EELV) et Alexis Prokopiev (président de Russie-Libertés) se sont rendus en Russie pour une visite officielle.
photo (1)
Dans le cadre de l’éco-festival « Ecotropa » et des premières journées d’été des écologistes russes dans la région de Kalouga, Noël Mamère et Alexis Prokopiev ont rencontré la militante écologiste russe Evguenia Chirikova ainsi que celles et ceux qui se battent pour la préservation de l’environnement en Russie. Les échanges ont été nombreux autour des questions liées à la préservation des forêts, menacées par l’étalement urbain dans la région de Moscou, et à l’addiction de l’économie russe aux hydrocarbures qui menacent les populations, les communautés et leur environnement. Noël Mamère a souligné l’importance de « l’entraide entre écologistes français et russes pour lutter contre les projets d’infrastructures inutiles et dangereux comme le projet d’autoroute payante Moscou – Saint-Pétersbourg qui menace la forêt de Khimki et autour duquel planent des soupçons de corruption. »
Le 28 juillet, à Moscou, Noël Mamère et Alexis Prokopiev ont rencontré l’opposant, avocat anti-corruption et candidat aux municipales à Moscou, Alexeï Navalny. Ce dernier a fait part de l’écho que rencontre sa campagne auprès des Moscovites et du procès à la suite duquel il a été condamné à 5 ans de camp. Il a également insisté sur la nécessaire coopération entre les militants russes et français dans la lutte contre la corruption. 3
Alexis Prokopiev a souligné que l’association Russie-Libertés, l’ONG Sherpa, Evguenia Chirikova et d’autres organisations ont déjà porté plainte en France concernant l’affaire de soupçons de corruption qui planent autour du rôle de l’entreprise Vinci dans le projet de l’autoroute Moscou – Saint-Pétersbourg. Alexei Navalny a souligné l’importance de la société civile et des volontaires dans le cadre de sa campagne contre la corruption et pour l’élection à la mairie de Moscou.
Les militants, opposants et écologistes russes comptent beaucoup sur le soutien des écologistes européens et de la société civile pour relayer leurs justes combats.
2